Publié par

Californie : les suicides ont baissé après la légalisation du cannabis médical

californie-les-suicides-ont-baisse-apres-la-legalisation-du-cannabis-medical

Des chercheurs de l’Université d’Irvine en Californie ont tenté d’évaluer l’impact de la légalisation du cannabis médical sur les taux de suicides. Leurs résultats, publiés dans la revue Archives of Suicide Research, montrent une baisse significative des cas de suicide dans l’État de Californie depuis 1996 – date à laquelle la Proposition 215 qui a rendu légal l’usage thérapeutique du cannabis a été votée.

Un lien causal ?

Les chercheurs ont agrégé les cas de suicide par an et par Etat pour la période 1970-2004. Ils les ont également classés dans les catégories « suicide par arme à feu » et « suicide sans arme à feu ». La Californie a ensuite été comparée dans sa période pré et post-légalisation puis à une moyenne de la mortalité par suicide de 41 Etats n’ayant pas légalisé le cannabis médical sur cette période.

Les chercheurs ont trouvé que la légalisation de 1996 avait résulté en une réduction annuelle de 398.9 suicides. C’est un résultat conséquent, d’autant plus qu’au niveau national, le taux de suicide a augmenté de 25,4% de 1999 à 2016. Les chercheurs émettent plusieurs théories pour expliquer cette réduction :

  • Le cannabis pourrait améliorer les symptômes dépressifs et ainsi limiter le désir de suicide. Dans les Etats où le cannabis est légal, on sait que de plus en plus de patients le recherchent pour soigner les troubles de l’humeur, l’anxiété et la dépression.
  • Les chercheurs évoquent également la possibilité que l’usage de cannabis conduise à une réduction de la consommation d’alcool dont on sait qu’elle peut induire des comportements suicidaires.

Ils précisent néanmoins que cette réduction est en grande partie due à la réduction des suicides par arme à feu (208 sur 398.9). Cette précision importe car la légalisation du cannabis médical a imposé des restrictions sur le port d’arme. Les patients qui se soignent avec du cannabis médical doivent en effet renoncer au droit de porter une arme. Or, la majorité des suicides se font par arme à feu.

Cette réduction est-elle due à l’accès plus difficile d’une partie de la population aux armes ou est-elle imputable aux bienfaits du cannabis sur la santé mentale ? Impossible de répondre ni d’établir un lien causal pour l’instant.

Toutefois, une étude plus ancienne (2012) a analysé 17 ans de statistiques nationales sur la mortalité par suicide (entre 1990–2007) et a trouvé que « la légalisation du cannabis est associée à une réduction de 5% du taux de suicide total, 10,9% du taux de suicide chez les hommes entre 20 et 29 ans et 9,4% du taux de suicide chez les hommes de 30 à 39 ans ».