Publié par

Le CBD a eu un effet sur un cancer du poumon chez un patient

Le CBD a eu un effet puissant sur un patient atteint d’un cancer du poumon

L’étude est disponible en cliquant sur ce lien.

En dépit de nouveaux médicaments, le cancer du poumon est associé à un très mauvais pronostic. Bien que les traitements ciblés améliorent les résultats, il n’est pas rare que de nombreux patients n’ont qu’une réponse partielle et rechutent au cours du suivi.

Ainsi, de nouveaux médicaments ou la réévaluation des traitements existants utilisés pour traiter d’autres maladies non malignes (réutilisation de médicaments) sont toujours nécessaires. Bien que cette recherche, tant in vitro qu’in vivo, soit en cours, il est important d’être attentif aux patients pour lesquels la maladie répond à des traitements non considérés comme standard dans la pratique clinique.

L’étude rapporte ici le cas  d’un patient atteint d’un adénocarcinome du poumon qui, après avoir diminué la chimiothérapie et la radiothérapie, a présenté une réponse tumorale après l’auto-administration de cannabidiol, un composé non psychoactif présent dans Cannabis sativa.

Des travaux antérieurs ont montré que le cannabidiol pouvait avoir des propriétés antinéoplasiques et renforcer la réponse immunitaire au cancer.

Les données présentées ici indiquent que le cannabidiol pourrait avoir entraîné une réponse frappante chez un patient atteint d’un cancer du poumon.

Retrouver la totalité de l’étude concernée ici. Une description complète de l’état du patient au fur et à mesure de l’observation y est présente.

 

En résumé, les données présentées ici indiquent que le CBD pourrait avoir joué un rôle dans la réponse frappante chez un patient atteint d’un adénocarcinome du poumon histologiquement prouvé à la suite d’une auto-administration d’huile de CBD pendant un mois et en l’absence de tout autre médicament identifiable. changements de mode de vie, de drogue ou de régime alimentaire.

Des travaux supplémentaires sont nécessaires, à la fois in vitro et in vivo, pour mieux évaluer les divers mécanismes d’action du CBD sur les cellules malignes et son application potentielle dans le traitement du cancer du poumon mais également d’autres tumeurs malignes.

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6385325/