Publié par

Le CBD et l’herpès, une association efficace et naturelle

le-cbd-et-lherpes-une-association-efficace-et-naturelle

Très peu d’étude concernant l’impact du CBD sur l’herpès existent à l’heure actuelle, exceptées celles sur l’effet du Cannabidiol sur l’inflammation.  Via de nombreux retours des utilisateurs de notre communauté, nous nous sommes rendus compte que beaucoup d’entre vous utilisaient le CBD pour lutter et soulager l’herpès labial. CBD et herpès : une association naturelle efficace.

De nombreux produits proposés en pharmacie, sur ordonnance ou sur simple demande, pour lutter contre l’herpès. La plupart d’entre eux produisent des effets secondaires notables : sécheresse, picotement, ….

Cannabis et herpès

Les recherches sur l’effet du cannabis sur le virus de l’herpès sont limitées. Mais dès 1980, les scientifiques ont pu démontrer que le virus ne pouvait pas se répliquer dans des cultures où des cellules humaines étaient exposées à une solution de THC.  L’étude a été reproduite un peu en 2004 et les scientifiques ont conclu qu’elle pourrait être utile pour traiter les types de virus qui causent l’herpès. Vous pouvez la consulter en cliquant ici.

Cannabidiol et herpès

Concernant le CBD, il n’existe aucune étude spécifique sur son application contre l’herpès. Cependant, les différentes études prouvant son action anti-virale, anti-inflammatoire, anti-bactérienne et antioxydante peuvent amener à penser qu’il peut être efficace sur l’herpès. De plus, nombre d’entre vous nous rapportent régulièrement votre utilisation, via le stick à lèvres, dès l’apparition des vésicules, ou la sensation de douleur.

Les globules blancs font partie de notre système immunitaire, et si le CBD peut réellement interagir avec notre système immunitaire via le système endo-cannabinoïde, il pourrait alors aider ce processus à fonctionner plus efficacement.

En cas d’épidémie d’herpès, le virus s’attaque aux tissus des cellules muqueuses, provoquant des douleurs, des cloques et une inflammation. Cela est dû en partie au fait que les globules blancs se précipitent dans la région pour combattre l’attaque.

De plus, le CBD est un anti-inflammatoire breveté aux États-Unis. Vous pouvez consulter la certification sur ce lien. Cela signifie que cela pourrait éliminer l’inflammation dans la région et atténuer la douleur qui en résulterait.

Quelques études sont en cours sur le CBD en tant qu’antiviral. Bien que rien ne soit encore gravé dans le marbre, certaines conclusions ont été positives. Par exemple, le département de biologie du NYU Cancer Institute a publié une étude en 2010 suggérant que les phytocannabinoïdes (ceux présents dans les plantes) pouvaient aider à lutter contre les infections persistantes, comme l’herpès. Consultez la en cliquant ici. L’étude a été réalisée sur des sujets in vitro et in vivo, ce qui signifie qu’elle pourrait ne pas être totalement efficace sur des adultes; il faudra attendre d’autres études.

Sources :

  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2903762/
  • http://patft.uspto.gov/netacgi/nph-Parser?Sect1=PTO1&Sect2=HITOFF&d=PALL&p=1&u=%2Fnetahtml%2FPTO%2Fsrchnum.htm&r=1&f=G&l=50&s1=6630507.PN.&OS=PN/6630507&RS=PN/6630507
  • https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC521080/