Publié par

Le CBD peut réduire l’utilisation de la morphine

le-cbd-peut-reduire-lutilisation-de-la-morphine

Une grande partie de l’épidémie d’opioïdes est due à l’abus d’opioïdes sur ordonnance. Cette étude visait à déterminer si la combinaison d’un cannabinoïde avec un opioïde pouvait produire des effets additifs ou synergiques sur la douleur, permettant ainsi une réduction de la dose d’opioïde nécessaire pour une analgésie maximale. Les cannabinoïdes peuvent réduire l’utilisation de la morphine.

La douleur a été dosée en utilisant le test au formol chez la souris et le test au carraghénane chez le rat. La morphine et deux cannabinoïdes synthétiques ont été testés qui se lie aux récepteurs CB1 et CB2, et qui a une activité sur les récepteurs CB2 et qui inhiberait, semble-t-il, l’amide-acide hydrolase, augmentant ainsi les taux de cannabinoïdes endogènes.

La morphine en association avec les cannabinoïdes dans le test au formol a donné une analgésie synergique. Des études avec des antagonistes sélectifs ont montré que ces cannabinoïdes agissaient par le biais du récepteur CB1. La morphine en combinaison avec un autre cannabinoïde dans le test au formol était sous-additive. Dans l’essai sur les carraghénanes, ce second cannabinoïde de synthèse  avec la morphine présentait une analgésie accrue.

Ces cannabinoïdes avaient tous les deux une activité analgésique dans le test  au formol, mais pas dans le test à la carraghénane.

La capacité d’un cannabinoïde à produire un effet additif ou synergique sur l’analgésie lorsqu’elle est associée à la morphine varie en fonction du dosage de la douleur et peut être médiée par les récepteurs CB1 ou CB2.

Ces résultats laissent entrevoir l’utilisation de cannabinoïdes pour réduire la dose d’opioïdes pour l’analgésie dans certaines conditions douloureuses.

Source : https://bpspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/bph.14769