Publié par

Le producteur d’Oreo veut faire des biscuits au CBD

le-producteur-doreo-veut-faire-des-biscuits-au-cbd

Mondelez, le producteur des biscuits Oreo, a signifié son intention de produire des edibles. Vous avez dit des spaces-Oreo ? Pas tout à fait puisqu’il s’agira d’une nouvelle marque de biscuits. La compagnie veut préserver l’image family-friendly des produits Oreo.

Il s’agirait donc de nouveaux modèles de produits de snacking dont la particularité serait d’être infusés au CBD. Avec cette annonce, Mondelez s’ajoute à la longue liste des grandes entreprises de biens de consommation courante ayant déclaré observer le marché ou se lancer prochainement dans le CBD.

La ruée vers le CBD

Après les grands groupes d’alcool comme Constellation Brands (Corona), AB Inbev (Budweiser), Molson Coors et Heineken ainsi que les tabatiers comme Altria qui produit les Marlboro, c’est au tour des groupes de biscuits et de snacking mainstream de se mettre au vert. La molécule encore méconnue l’année dernière explose cette année aux Etats-Unis. Les experts ont d’ores et déjà consacré le CBD comme une tendance de consommation majeure en 2019. On la trouve dans des cafés, des sodas, des bières, des cosmétiques et même des burgers. Des restaurants ont aussi fait de la cuisine au CBD leur concept commercial.

Pour autant, certains comme Coca Cola, Pernod Ricard ou Diaego, le producteur de la Guinness, gardent pour l’instant leur distance du fait des régulations troubles qui entourent l’usage du CBD dans l’alimentation aux Etats-Unis comme en Europe. Mondelez a par ailleurs averti que la production d’edibles prendrait du temps notamment à cause du statut incertain du CBD après le passage de la Farm Bill 2018 : « Oui nous sommes en train de nous préparer mais nous voulons évidemment rester dans les limites légales et faire ça de la bonne façon » explique Dirk Van de Put, le PDG de Mondelez.

La Food and Drug Administration doit toujours émettre des recommandations de régulation sur la question. Elle a prévu des audiences publiques sur la question dans le courant de l’été.

En tous les cas, les consommateurs n’avaient pas attendu l’annonce de Mondelez pour revisiter les biscuits Oreo sur les réseaux sociaux.